· 

Alberto Rabada à Murciana - Mallos de Riglos - Spain


Via Alberto Rabada o Murciana - Pison - Mallos de Riglos

TD+ - 260m - 6c+max - 6b obl

 

Dernier jour sur Mallos, avant de migrer vers de nouvelles contrées  catalanes.

 

Une fois de plus nous prenons partie pour aller faire une grande classique (il faut croire que l'on aime la patine...), sur LA paroi qui fait rêver lorsque l'on arrive à Riglos : Le Pison.

 

Cette paroi, haute de près de 300m, en impose! Non seulement la face parait difficile à grimper en libre du village, mais lorsque l'on se place de coté, on se rend compte qu'elle penche plus qu'il en a l'air!

 

"Murciana" est un excellent moyen de gravir ce sommet, dans un niveau de difficulté correct, et dans une ambiance tout simplement incroyable! Cette voie est un must à faire absolument à Riglos!

 

Prenez garde toutefois, les cotations des longueurs dures sont annoncées "gentilles" comparé à la réalité, et même si l'équipement est béton, ça engage dans le facile, (et quasi systématiquement pour les renvois au dessus du relai).

 

Prévoir 18 dégaines si vous clippez les vieux burils, sinon 12 sont suffisantes pour les spits (Mais ça engage sévère par endroit...).

 

Topo :

 

Approche et départ, une fois de plus, très évident. La ligne (très visible du village à cause de la magnésie) suit sur les 100 premier mètres une succession de dièdres/fissures (sur la partie droite de la face).

 

Pour ce topo j'ai mis les cotations ressenties lors de notre répétition (et non celle des topos habituels).

 

L1 - 45m - 6a+ : La longueur m'a paru plus facile que ce qui est annoncé sur les topos (6b). Il en va de même pour l'engagement. Beaucoup annonce cette longueur comme expo. Certes, on a pas envi de tomber, mais les sections sans point sont vraiment faciles, et ne m'ont, par conséquent, pas vraiment choqué. Prendre 1 ou 2 coinceurs pour se rassurer si besoin. Relai confort

 

L2 - 35m - 6b : Longueur de fissure à l'ancienne, plus difficile et plus technique que la précédente. Les premiers points sont assez haut, et offrent un joli retour sur vire en cas de chute... Relai confort

 

L3 - 35m - 6a : Très jolie longueur qui part en diagonale à gauche. 

 

L4 - 35m - 6a : La rivière de pierre! Cette longueur est tout simplement majeur!!!! Plus de 30m de léger devers sur gros bac, le tout dans une ambiance hallucinante pour la cotation. Plus on monte, plus c'est facile. (Suivre les traces de magnésie. À un moment les burils partent tout droit alors que l'escalade se fait bien à gauche, quasiment dans la voie d'à coté)

L6 : La longueur crux en 6c+
L6 : La longueur crux en 6c+

L5 - 30m - 6a : Longueur dans le même style que la précédente, en légèrement plus difficile. Relai très confort, sur une petite vire plein gaz!

 

L6 - 25m - 6c+/7a : Là, ça se corse... On attaque les panzas (succession de bombés qui offrent des pas de blocs et des rétablissement souvent peu agréable). Démarrer par une superbe dalle technique en ascendance à gauche. De là,deux panzas vous attendent (environ 6b+ le premier et 6c/6c+ le deuxième). Pas trop de soucis quand on est premier de cordée, les points sont bien placés.

Gare au second par contre. Il n'y a pas de points entre les deux panzas, et étant donné le devers, plus la diagonale à gauche que fait la longueur, si votre second rate le premier rétablissement, il "saucissone" plein gaz... 

Nous avons pu assister,  la veille depuis le bar, à une cordée en galère à cette endroit. Peut-être une question de karma, mais il nous est arrivé la même! Révisez vos mouflages au cas où ;)

 

L7 - 30m - 6b+/6c : Encore une succession de panzas... Plus facile certes, mais tout de même! Longueur cotée initialement 6b...

 

L8 - 40m - 6b+ : Un pas dans un surplomb. Ça penche, mais il y'a des bacs! Le dernier relai trouvé ne comporte q'un seul point (possibilité de coupler avec un arbuste 3m plus haut) 

Descente : Tout une aventure! Succession de marche et descente en rappel, qui vous donne la sensation de faire du canyon sec! Attention, certaines désescalade (avec les câbles en place), n'autorisent pas vraiment la chute... L'itinéraire des rappels est relativement logique (surtout une fois engagé dans le canyon), mais très chronophage!

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0