· 

Ayahuasca - Gorges du Verdon


Ayahuasca - Paroi du Duc

Gorges du Verdon

Ayahuasca - ED+ - 300m - 7c Max - 7aobl

 

Ayahuasca  était pour moi un projet de longue date dans le Verdon. Réputée aussi belle qu'Alix, en un peu plus soutenue, il me tardait d'aller y poser les doigts!

 

Le moins que l'on puisse dire c'est que je n'ai pas était déçu!!

 

Certes légèrement moins gazeuse, car entrecoupée de vires, elle n'en perd pas moins tout son intérêt.

 

Les longueurs sont démentes (tout particulièrement L2, L3, L4 et L6), et la difficulté n'est pas si abominable que ça.

Les longueurs sont logiques, s'enchainent bien à vue (sauf  L8 et son terrible pas de bloc), et même si elle reste globalement un peu plus engagée qu'Alix, l'équipement reste irréprochable.

 

Un beau voyage à s'offrir absolument!

 

Matériel : 14 dégaines et cordes de 50m suffisent. Le sac se hisse très bien sauf dans L5. 

 

Accès : rejoindre le pied du Duc par la tyrolienne au départ des tunnels du sentier Martel. Monter le bosquet, la main courante qui monte sur la droite. Le départ se trouve au pied de la grande rampe, à droite d'un gros plafond, 5m à gauche des Série Limité.

 

 

 

L1 - 6c+ - 45m : Grande longueur qui met dans le bain! Remonter les dalles faciles 5m à gauche de Série Limité . Quelques pas techniques sous le gros toit, et crux pour se rétablir au dessus, jusqu'au relai.

 

L2 - 6b+/6c - 30m : Longueur d'anthologie sur goutte d'eau. Un pas pour quitter le relai puis plus on monte plus c'est facile. Engagé à la fin mais on y grimpe qu'avec des grosses prises.

 

L3 - 7c - 30m : Top classe! Athlétique pour démarrer la colo puis résistance jusqu'au sommet! Il y a un bon repos avant de sortir du bombé (bien traverser à droite pour faire le rétablissement avec une réglette cachée). La fin se fait dans du crépi plus facile, avec un pas de dalle très fin pour atteindre le relai.

 

L4 - 7a - 40m : Mur à goutte d'eau dément. Longueur plutôt facile (je l'ai trouvé plus simple que L1), avec seulement un pas au dessus du relai pour effectuer une traversée sans pied. Fin de longueur engagée.

 

L5 - 5a - 35m : Remonter la rampe/dièdre à droite pour atteindre la vire, continuer vers la vire suivante en suivant les points. Relai sur scellement.

 

L6 - 7c 40m : Exceptionnel!! Magnifique longueur homogène sur colo, dans un mur orangé en léger dévers.

Il y a, à la limite, un petit pas à peine plus marqué  dans le bombé final (quand on est dans l'enchainement).

 

L6 bis - 10m : Vous pouvez la cumuler avec le 7c d'avant, prévoir une dégaine supplémentaire.

 

L7 - 7b - 30m : On s'approche de l'arrête, et on change un peu de caillou et de style d'escalade. L'escalade se fait un peu plus bloc, et moins homogène dans les longueurs. Quelques pas pour atteindre le plafond, et crux pour le contourner par la droite. Fin dans une fissure dièdre gazeuse, pas si évidente qu'elle n'y parait...

 

L8 - 7b+ - 40m : Seule longueur que je n'aurais pas réussi à enchainer, à cause de son pas de bloc tonitruant! C'est malheureusement le pas le plus dur (7a/+?), et le plus obligatoire de la voie (prévoir peut être un crochet goutte d'eau si vous êtes limite). La suite est magnifique, et nettement plus simple sur bons trous éloignés (environ 6c/c+).

 

L9 - 7a - 35m : Heureusement 7a abordable, car on commence à être sacrément fumé arrivé ici. Un pas un peu marqué sur petites réglettes peu après le relai, puis une fin démente sur caillou verdonesque (s'écarter à gauche des points vers la fin, pour trouver des meilleures prises).

 

Descente : Comme à peu près toutes les voies de cette face, par les rappels de Série Limité.

Écrire commentaire

Commentaires: 0