· 

Paluarde Secousse - Gorges du Verdon


Tranxéne 5 et Paluarde Secousse

- 160m - ED - 7cmax/7b obl

 

D'après le topo du Verdon, Tranxène 5 est vendue comme "une voie pour calmer les nerveux"... 

Alors certes, il n'y a pas de doute, on s'est fait calmé... Mais cette rouste vaut amplement le détour!!!!

 

Elle a largement sa place dans mon top 3 des plus belles voies que j'ai pu faire au Verdon. Pour dire, il est difficile de d'écrire l'ambiance présente, et la pureté du caillou ainsi que celle de la ligne...

 

Attention tout de même aux derniers 7a, il vaut mieux avoir une bonne grosse marge des familles, car ils ont la capacité de remettre en question tout vos standard concernant les cotations!

 

Nous avons un mix entre les deux voies (Paluarde Secousse et Tranxène 5) :

 

L1 : 7b (L1 de Tranxène 5) : Magnifique! Parfait pour s'échauffer avant de descendre dans le 7c de Paluarde. La cotation est correct, et la longueur est relativement homogène avant seulement un pas qui pourra vous faire vibrer.

 

 

L2 : 7c (L1 de Paluarde Secousse) : Bon là, ça pique d'entrée de jeu. Le crux se trouve en début de longueur. La suite grimpe mieux mais ne reste pas facile quand même. Il est (très) judicieux de laisser les dégaines à la descente (surtout celle au relai (R2)), car elles ne sont pas facile à clipper dans l'enchainement. Nous avons essayé de taper quelques essais, car une fois les méthodes calées, la longueur est faisable.

 

L3 : 7a+ (L2 de Paluarde Secousse) : Majeur! Escalade à trou d'anthologie. Attention le début de la longueur est expo, et grimpe sérieusement (la moindre chute vous vaudra un beau vol avec réception sur votre assureur...)

 

L4 : 7a(++) (L3 de Paluarde Secousse)  :  Un pas vraiment retord et obligatoire pour passer un bombé. La suite est teigneuse.

 

L5 + L6 : 7a et 7a (L2+L3 et Tranxène 5) :  Deux 7a extrêmes... (J'ai fait des 7b plus faciles!)

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0