· 

Estamporanée - Gorges du Verdon


Estamporanée -  ED-  - 200m - 6cmax/6bobl

 

L'un des mythes du Verdon en terme de fissures et de terrain d'aventure ! Et on comprend pourquoi... C'est un vrai tour de force pour l'époque (1974), et même encore aujourd'hui cette fissure impressionne (et il y a de quoi...).

 

Petit regret tout de même! Malgré le fait qu'il y est deux moniteurs dans la cordée, nous oublions le topo. Résultat, après L3, nous nous trompons de fissure (trop à droite sur la vire) et partons dans une variante, intimement appelée la variante des "branquignoles". Et croyez moi, elle vaut largement moins le détour...

Heureusement nous avons pu quand même faire L2+L3, les deux cheminées mythiques de la voie.

 

Nous sommes partis avec 2 jeux de Friends jusqu'au n°3, deux n°4 (on en a posé qu'un seul finalement) et 1 n°5 (bien utile pour L2). Prendre 1 n°6 n'est du coup pas obligatoire, mais peut rassurer! Prendre de nombreuses sangles pour rallonger les points.

Accès : Par les rappels des Caquous, puis départ tout à droite de la vire qui se trouve à 10m du sol.

 

L1 : 6a+ : Longueur tranquille qui se protège bien. Plus jolie qu'elle en à l'air du bas. Faire relai au départ de la grosse fissure (Pitons + spit)

 

L2 : 6c : THE longueur de l'éstampo. Je perd à la courte de paille, et me tape donc le fight....

Et quelle fight! Quand on est pas un habitué du style, c'est du 6c qui fait transpiré.... La longueur est très longue (40m environ), donc gardez un peu vos friends et ne dépensez pas toutes vos cartouches au début.... Il faut impérativement garder le n°5 pour le crux de la longueur au risque de devoir engager la couenne (dulfer les mains à plat et les pieds sur de petites gouttes d'eau). Les 15 derniers mètres sont casi improtégeable mais beaucoup plus facile.

 

L3 : 6b : Encore une longueur bien tassée mais bien plus abordable. Départ en renfougne le dos à plat. La suite déroule sur des incroyables lunules jusqu'au crux finale.

 

A partir de là, n'allez pas chercher du confort sur la vire au risque de vous tromper d'itinéraire comme nous, mais prenez les fissures de gauche...

Écrire commentaire

Commentaires: 0