· 

Super Picsou Géant - Bavella (Castelluciu)


Jour 4, et la fatigue commence un peu à se faire sentir.

Mais vu la météo qui vire à l'alerte rouge dans quelques jours, on ne laissera pas passer une occasion d'aller grimper, et on opte pour une voie plus tranquille.

Notre plan de base et de partir tous les 5 dans l'arrête de Quenza près du col, mais après une heure d'approche, le vent sur place est à décorner un boeuf...

Seule option, courir aux voitures et filer en bas de vallée pour ne pas subir les rafales.

L'heure étant déjà avancée, nous filons donc à trois vers le Castelluciu pour faire Super Picsou Géant

(et oui, Benoit et Laura abandonneront au profit d'une cote de veau au miel (que l'on recommande!!!) bien au chaud à l'auberge, c'est les vacances après tout !)


Super Picsou Géant /  D+ / 5+max / 200m

 

Super Picsou est parfaite pour les jours de replie et de fatigue ainsi que pour s'initier au terrain d'aventure.

Tout y est : pas de point en place, mais facile à protéger, de la recherche d'itinéraire, mais une ligne plutôt logique, une escalade très facile, avec quelques petits crux par-ci par-là. Le tout est agrémenté de taffonies à ne plus savoir quoi en faire. Bref tous les ingrédients réunis pour une courte journée réussie.

 

Approche : idem que pour Ristrettu, à la seule différence qu'une fois le sentier de la Vacca quitté, se diriger vers la gauche pour trouver le départ de la voie (près d'un pin mort + cairn)

 

L1 5 : remonter au mieux jusqu'à la vire, puis le mur suivant vers la gauche jusqu'à une niche (relai sur lunule équipée)

L2 5+  sortir à gauche puis récupérer un dièdre/toit qui part vers la gauche (crux), traverser encore et revenir vers la droite pour atteindre la grosse vire (relai sur arbre)

L3 5 : Grande longueur. Attaquer la première dalle droit au dessus puis traverser vers la gauche. Grimper les superbes taffonies au plus facile par la droite puis rejoindre l'énorme niche à l'aide de la fissure qui fait suite (relai sur arbre).

L4 5 : Ramping sur la gauche de la niche puis succession de niche dans lesquelles on louvoie (4). Le topo incite à faire relai dans la seconde. Je suis personnellement monté un peu plus haut, en attaquant le mur de gauche (5b) et fais relai juste derrière (relai béton sur friends)

L5 4 : Continuer au plus simple en sortant par la gauche, traverser la vire inclinée, puis à partir de là j'ai improvisé sur la suite :

Plutôt que d'attaquer le dièdre suivant, je suis passé dans le trou pour faire relai dans la petite "grotte"

L6 5+ : 15-20m d'escalade permet de récupérer l'itinéraire et d'attaquer le petit mur final après la vire (1 spit) pour atteindre le sommet (faire la longueur en deux fois ou bien gérer le tirage en clippant très haut sur le petit mur final (expo))

 

Retour : Voir Ristrettu

Écrire commentaire

Commentaires: 0