· 

Jeff - Bavella (Punta di Corbu)


 

Jour 2 du trip, et les prévisions météo nous annoncent la donne...

Nous avons devant nous 3-4 jours de beau temps, puis place au chaos. Pas le choix pour nous, il va falloir profiter à fond de la fin de semaine, et choisir quelle voie faire en priorité. Et dieu sait que ce n'est pas facile à Bavella, tant il y a de ligne qui font rêver...

 


 

On part donc sur les voies à ne pas rater, et Jeff en fait immanquablement partie.

 

Je ne sais pas vraiment quoi rajouter sur cette voie, excepté le fait que c'est un must à faire absolument...

Nous avions déjà adoré faire sa voisine Le Dos de l'Éléphant deux ans plus tôt, mais pour moi, même si elles ne sont pas réellement comparables,  Jeff reste un cran au dessus sur le podium de la beauté.

 

C'est tellement varié qu'elle propose tous les échantillons de l'escalade du massif (sauf peut être la fissure large), pas une seule de ces longueurs n'est à jeter, C'est dur sans être inaccessible :

2 longueurs dans le 7, mais les deux courts passages se font très bien en A0, laissant ainsi place à une homogénéité dans le 6b difficile à égaler.

 

Par contre il vaut mieux avoir ce niveau si vous êtes premier de cordée, la cotation obligatoire est bien réelle, et pourra dans certains passages en dalle, surprendre plus d'un grimpeur...


Jeff - ED 7b max / 6b+ obl  - 280m jusqu'au sommet du Dos de l'Eléphant

 

L'approche est la même que pour le Dos de l'éléphant, le départ se situant juste à coté.

 

L1 6b : Peut être la longueur la plus déroutante. Déjà c'est une longueur de pure dalle granitique, et si vous n'avez pas pris le temps de vous y habituer dans d'autres voies, vous ne serez pas déçus du voyage. Le début se passe sans encombre, mais méfiez vous de la fin de la longueur, qui est en plus un peu engagé... 

L2 6b : Après la première longueur, celle-ci a des allures de 6b low cost. L'escalade est beaucoup plus classique (fine fissuré-dièdre) où on a le droit à des prises à tenir tout du long. La fin dans les taffonies est exceptionnelle.

L3 7b : Le seul crux est au niveau du premier spit. Un mauvais plat sans pied à charger pour aller chercher un taffonie tellement loin, qu'il vous faudra déjà fermer sérieusement le bras en tirant à la dégaine... La suite est juste un 6a+ d'anthologie qui louvoie de taffonie en taffonie

L4 6b : Petite traversée puis super dièdre/fissure. Le dur se joue en fin de traversée, et on est pas proche du dernier spit, donc c'est surtout gênant pour les premiers de cordées. Le dièdre suivant est engagé mais sans difficulté, 1 ou2 friends moyen pourra rassurer certains. Attention, vers la fin du dièdre repérer un spit à gauche qui quitte la fissure plutôt que prévu (la fin de la fissure est une impasse...)

L5 6b : Un soupçon de fissure large au départ du relai (crux), puis une longue traversée tout en équilibre pour rejoindre le mur de taffonie

L6 7a+ : LA longueur célèbre de Jeff. Tout se joue au départ, mais heureusement, le passage expo de l'époque a été rééquipé, permettant d'artifer au besoin. Pour les fans de libre, un premier pas d'A0 est quand même nécessaire pour aller chercher le premier bac, sinon vous risquez sérieusement de vous empaler dans l'arbre de départ (par contre la suite se fait sans risque).

Attention, ça grimpe! Pour moi le 7a+ n'est vraiment pas volé sur ces 4 premiers points, mais dès qu'on attrape la première taffonie, là par contre, c'est que du bonheur!!

L6 bis : ramping sur 15m pour rejoindre le relai au bout des taffonies

L7 6b : Un pas de dalle obligatoire au dessus du relai. Plus impressionnant qu'il n'est réellement dur, il ressemble à ce que l'on trouve dans le dos de l'éléphant, il faut charger un pied sans les mains. Après c'est du 5a.

L8 5 : Commune au Dos de l'éléphant, super longueur de dalle ou ca déroule 

 

Pour vous deux options :

- aller jusqu'au sommet en trois longueurs : 5c, 6b, et 6c et descendre en rappel dans Delicatessen

- ou s'arrêter ici et descendre en rappel dans le Dos de l'éléphant rappel évident jusqu'au départ de la voie

(enfinlorsqu'on les fait de jour, hein Benoit et Ju !? ;) )

Écrire commentaire

Commentaires: 0